Menu

Japan Week Spokane

Every Spring since 1992, Spokane residents of Japanese heritage and people interested in things Japanese have come together to celebrate Japanese traditions.Japan Week Spokane is a time to raise awareness of the rich variety of Japanese cultural treasures available throughout the year in the Spokane community. The formal traditions described on this website have their serious side of personal development and self discovery for those who participate in them, but they are also just plain fun! Unfortunately, there will be no Japan Week this year due to a lack of support. The Japan Week Board of Directors invites you to view the slideshow below. The images are from past years' celebrations and point up the positive aspects of community involvement. Click on the drum to begin the show
Taiko Drummer


Les gardiens protègent les données des patients

De nouvelles figures de chien de garde, appelées Caldicott Guardians, feront leur apparition dans le NHS à partir d’avril. Leur devoir sera de protéger et de protéger le traitement des informations confidentielles des patients lors de leur passage entre ordinateurs. Le nom dérive de la revue Caldicott qui a été publiée il y a un peu plus d’un an (BMJ 1997; 315: 1562) en réponse à un boycott menacé de la «moustiquaire» du NHS en raison de la vulnérabilité des données cliniques. La revue a été dirigée par Dame Fiona Caldicott, directrice du Somerville College d’Oxford et ancienne présidente du Royal College of Psychiatrists. (suite…)



Comment restructurer – protéger votre service de santé

Les politiciens sont souvent critiqués pour avoir dit une chose et en avoir fait une autre . L’annonce faite la semaine dernière par le premier ministre Gordon Brown et le nouveau secrétaire à la santé Alan Johnson est-elle un autre exemple? Ils commanditent un examen majeur du NHS tout en s’engageant à cesser de donner des instructions top-down et de cesser la restructuration dictée par le pouvoir central. Que produisent les revues majeures, autres que des instructions supplémentaires et de nouveaux cycles de restructuration? Ceci est particulièrement contradictoire étant donné que M. Brown et M. Johnson, en faisant leur annonce, ont fait valoir que le NHS “ ne peut pas rester immobile, ” et les termes de référence de l’examen stipulaient que la voie à suivre pour le NHS devait être «clinique, centrée sur le patient et sensible aux communautés locales». (suite…)



Réponse à Collins et al et à Singh

Toutefois, on pourrait aussi soutenir que le problème éthique soulevé par Collins et al pourrait s’appliquer au traitement de la grippe non compliquée dans des études qui suggèrent l’avantage d’administrer un traitement antiviral [, -], le moment de la cessation de l’excrétion virale était l’un des points secondaires et, par conséquent, un facteur dans les recommandations pour le traitement de la grippe. Cependant, la grippe non compliquée est généralement une maladie spontanément résolutive et le bénéfice symptomatique marginal de la thérapie antivirale Par conséquent, la réduction du risque de propagation de la maladie à des contacts étroits est l’une des principales raisons de traiter les patients externes. Inversement, une épidémie de grippe dans un hôpital, un établissement de soins de longue durée peut être assimilée à un traitement par antipsychotiques et antalgiques. , une maison de retraite ou d’autres installations semblables pourraient être dévastatrices, entraînant une morbidité et une mortalité importantes. L’utilisation de la chimioprophylaxie laxis est un moyen d’aider à prévenir et à contrôler la grippe; Si la population exposée n’a pas été vaccinée, alors la chimioprophylaxie est la seule option La plupart des patients comprennent qu’ils peuvent être un risque pour les autres et choisissent de prendre l’agent antiviral en partie pour cette raison. La préoccupation de Collins et al renforce le besoin discuter clairement des indications, des risques et des avantages des interventions, y compris la thérapie antivirale. Nous voudrions également remercier Singh pour sa lettre Il a soulevé un certain nombre de questions auxquelles nous répondrons individuellement que ces directives peuvent ne pas concerner Nous sommes entièrement d’accord avec cette déclaration. Les directives ont été rédigées par des médecins nord-américains, avec l’aide du Dr Torres d’Europe, dans le but de fournir des recommandations de traitement aux médecins qui pratiquent principalement aux États-Unis. l’intention que ces directives soient adoptées par d’autres pays, que ce soit en Europe, en Asie, en Afrique ou ailleurs. recommandations, autant que possible, sur les données épidémiologiques et de résistance, ainsi que sur les modèles de pratique qui prévalent aux États-Unis En fait, nous précisons que «ces directives sont orientées vers les États-Unis et le Canada» [, p S ] Que les lignes directrices préconisent l’utilisation de fluoroquinolones pour presque toutes les catégories de patients atteints de pneumonie communautaire: ce n’est certainement pas le cas En fait, nous essayions de fournir un choix aussi raisonnable que possible d’agents antimicrobiens, En particulier, nous avons essayé de minimiser l’utilisation des fluoroquinolones chez les patients externes qui ne présentent pas de facteurs de risque de résistance aux β-lactamines ou aux macrolides. Pour les patients hospitalisés, la thérapie avec un β-lactame plus un macrolide est offert comme une alternative légitime pour les patients qui ne sont pas dans l’unité de soins intensifs, ainsi que pour certains patients qui sont dans les soins intensifs En ce qui concerne l’affirmation que les fluoroquinolones sont des agents antimycobactériens puissants: Singh soulève un certain nombre de points positifs Cependant, nous devons souligner que nous essayions de préparer des directives pour la prise en charge initiale de la pneumonie communautaire et non un manuel détaillé traitant de chaque éventualité et situation En Amérique du Nord, l’incidence de l’infection à Mycobacterium tuberculosis à l’origine de la pneumonie acquise dans la communauté est considérablement plus faible qu’en Inde. Tous les agents pathogènes ne peuvent pas être couverts en détail dans les lignes directrices; nous nous référons à des conditions épidémiologiques et / ou des facteurs de risque liés à des pathogènes spécifiques dans les cas de pneumonie communautaire, y compris M tuberculosis, dans le tableau [, p S] Globalement, le principal problème en Amérique du Nord, ainsi qu’en Inde, n’est pas l’utilisation empirique des fluoroquinolones, mais plutôt l’absence de suspicion de tuberculose Pour cette raison, les lignes directrices soulignent l’augmentation des tests diagnostiques lorsque les patients présentent des facteurs de risque pour les agents pathogènes qui ne sont pas adéquatement couverts par les schémas thérapeutiques empiriques [, p S]. de son activité inhérente contre M tuberculosis, l’utilisation empirique d’une fluoroquinolone pour traiter la pneumonie bactérienne possible en attendant les résultats de la tuberculose de frottis et de la culture peut effectivement être bénéfique chez un patient qui est à la fois pour la tuberculose et la pneumonie bactérienne. souligne à juste titre, est de ne pas supposer que l’amélioration observée après l’administration d’une fluoroquinolone signifie que la tuberculose est Nous sommes également fortement d’accord que l’utilisation généralisée et sans discernement des fluoroquinolones conduira à des organismes résistants aux quinolones, y compris la tuberculose M. Toutefois, le plus grand risque ne réside pas dans l’utilisation appropriée des fluoroquinolones pour le traitement de la vraie pneumonie communautaire, mais dans leur utilisation pour traiter de nombreuses infections des voies respiratoires supérieures non bactériennes (suite…)



Guild est le plus grand donateur politique des soins de santé

Les dons politiques pour l’exercice écoulé ont été révélés kamagraforsale.org.

Voici une liste des principaux consommateurs dans le secteur de la santé. (suite…)



Ne pas micro-ondes votre nourriture … ça ne vaut pas le risque

J’espère que vous n’avez pas de micro-ondes dans votre cuisine, votre bureau ou votre dortoir. Malheureusement, l’ingénierie sociale et des millions de repas micro-ondables plus tard, ce dispositif destructeur fait partie intégrante de la préparation des aliments pour les nuls. Mais si on ne vous dit pas de ses dangers immenses, vous ne saurez pas vous en débarrasser. (suite…)



L’agriculture biologique explose 13% … La plus forte croissance depuis 2008

Bonne nouvelle pour tous les agriculteurs locaux! Le dernier rapport du département américain de l’Agriculture (USDA) révèle qu’il y a maintenant 24 650 exploitations certifiées biologiques aux États-Unis. Il s’agit d’une augmentation de 13% par rapport à 2016 et le taux de croissance le plus élevé depuis 2008. Depuis 2002, elle n’a cessé d’augmenter – quoique au hasard – mais ce n’est que cette année que l’on constate une hausse constante et distinctive. La National Sustainable Agriculture Coalition a écrit sur son site Web que «l’agriculture biologique est l’un des secteurs à la croissance la plus rapide … pour les agriculteurs du pays, la forte demande pour les aliments biologiques se traduit par de nouveaux débouchés croissants. (suite…)



Efficacité des vaccins antigrippaux dans l’asthme: examen systématique et méta-analyse

Il existe une incertitude quant à l’efficacité de la vaccination antigrippale chez les asthmatiques et son impact sur les résultats de l’asthme, ce qui peut contribuer aux taux de vaccination suboptimaux chez les asthmatiques vérifier les informations suivantes. Cette revue systématique et méta-analyse implique la recherche de bases de données internationales pour des essais contrôlés randomisés. études de qualité quasi expérimentales et épidémiologiques – Le risque de biais était faible pour les ECR inclus La qualité des études observationnelles incluses était modérée La qualité des preuves était très faible pour tous les résultats de l’étude Efficacité vaccinale groupée chez les personnes asthmatiques issues d’un cas de test négatif -contrôle des études était%% intervalle de confiance [IC],% -% pour grippe confirmée en laboratoire L’efficacité regroupée des vaccins vivants dans la réduction de la grippe était de%% IC,% -% Vaccin vivant réduit fébrile par%% IC,% -% Influenza vaccin évité% -% des crises d’asthme menant à des visites d’urgence et / ou des hospitalisations Pour les personnes souffrant d’asthme, infl La vaccination contre l’influenza peut être efficace à la fois pour réduire l’infection grippale et les crises d’asthme (suite…)



Molluscum contagiosum n’est pas toujours bénin

Editor — Je me réjouis de la revue clinique informative sur les infections cutanées courantes Cependant, lorsqu’un Molluscum contagiosum apparaît dans la peau de la paupière ou même au bord de la paupière, il est loin d’être bénin. La lésion provoque une kératoconjonctivite chronique, qui peut facilement être mal diagnostiquée et maltraitée si la lésion causale n’est pas identifiée. L’infiltration vasculaire et la cicatrisation de la cornée périphérique peuvent se produire2. (suite…)



Médecins, détectives, et bon sens

Mma Ramotswe, seulement begetter et proprietrix de la No 1 Ladies ‘Detective Agency, la seule agence de détective privé du Botswana pour les problèmes des femmes (et Le docteur Leonard Modisapodi, un homme aux goûts modestes et au calme, qui vivait dans une petite maison près de l’extrémité de Gaborone, sur la route de Tlokweng, a rarement eu de raison de consulter son médecin généraliste. et le contact peu fréquent qui en a résulté avec le Dr Modisapodi à sa chance d’être issue d’une lignée de femmes de longue date, même si sa mère était décédée à un âge précoce. Agedy avait été le résultat d’un accident impliquant le train de Francistown et n’avait rien à voir avec ses gènes. Ces gènes étaient bons: ses tantes, dont elle avait plusieurs, étaient toutes dans leur quatre-vingt ou, dans un ou deux cas, au-delà. Precious Ramotswe s’est rendu compte, bien sûr, que l’on ne pouvait compter sur rien à cet égard, mais elle avait toujours joui d’une bonne santé et ne voyait aucune raison de supposer qu’elle ne continuerait pas à le faire. (suite…)



Les défis de la réintroduction des médicaments antituberculeux après l’hépatotoxicité

hépatite virale développée; avoir une autre maladie du foie ou des voies biliaires; Dans l’étude de Sharma et al , les patients présentant des caractéristiques confondantes ont été exclus de la reprise ultérieure, y compris ceux qui sont décédés d’une insuffisance hépatique. Parce que les seuils limitant le traitement, plutôt qu’un strict La définition du type de loi de Hy a été utilisée comme critère d’entrée, il est possible que certains patients sans véritable TB-DILI soient inclus. Cependant, il serait prématuré d’utiliser la définition de la loi de Hy comme seul critère pour interrompre le traitement en ce moment https://levitraprix.net. les patients de l’étude auraient pu avoir une adaptation hépatique ou des événements hépatiques indéterminés sans relation avec le patient. Il est probable que cela soit considérablement inférieur au% de patients qui n’ont pas eu d’ictère dans l’étude. Les auteurs ne mentionnent pas explicitement ces patients comme présentant des symptômes d’hépatotoxicité, mais déclarent que seul un pourcentage de la population entière de l’étude présentait un traitement asymptomatique. Limitation de l’élévation des transaminases On discute parfois des symptômes vécus par les patients en raison de leur hépatotoxicité, car des symptômes gastro-intestinaux non spécifiques peuvent survenir avec une élévation accidentelle des transaminases de bas grade. Un autre critère d’inclusion était une élévation unique. Le niveau AST a été utilisé dans la littérature antituberculeuse comme marqueur de l’hépatotoxicité, mais il n’est pas aussi spécifique que le taux d’ALT pour les lésions hépatiques et peut conduire à l’inclusion de patients qui n’a pas présenté de TB-DILI Il semble que ces groupes présentant une élévation des transaminases aient été répartis uniformément dans les bras de l’étude, mais ils auraient pu diluer la proportion de patients atteints de TB-DILI vraie, ainsi que les différences entre les bras de l’étude. La majorité des patients inclus dans cette étude ont atteint des seuils raisonnables d’interruption du traitement en raison d’une hépatotoxicité présumée du médicament antituberculeux, et il est probable que beaucoup d’entre eux présentaient une véritable TB-DILI. D’un point de vue pratique, cette étude évalue les stratégies de prise en charge. interrompu en raison du risque d’évolution de l’hépatotoxicité plutôt qu’en raison d’une hépatotoxicité établie. Il existe plusieurs raisons La stratégie de réexamen serait probablement sans importance si de nombreux événements hépatotoxiques initiaux étaient en fait une adaptation hépatique ou non liés aux médicaments antituberculeux. Une autre explication possible serait que le respect de la posologie quotidienne des médicaments était sous-optimal, car seulement les patients recevaient un traitement de courte durée directement observé. Le non-respect pouvait réduire les taux d’hépatotoxicité récidivante, mais aurait probablement entraîné des effets indésirables cliniquement détectables. Comme des tests biochimiques de suivi ont été effectués plusieurs mois après la stabilisation des nouveaux schémas thérapeutiques, Les recommandations de la American Thoracic Society pour le réexamen ne préconisent pas l’ajout de pyrazinamide au régime si l’événement hépatotoxique initial était grave et si l’isoniazide et la rifampicine étaient tolérés. L’exclusion du pyrazinamide pourrait réduire l’incidence de la récidive. hépatotoxicité et réduire le temps nécessaire pour établir un nouveau régime stable par semaine tout en prolongeant le traitement global de à mois. Enfin, il est possible que l’exclusion des patients présentant une hépatopathie préexistante ou présentant un risque accru d’hépatotoxicité ait donné des résultats différents. Sharma et al est important pour fournir des données de réexposition potentielles à partir d’une cohorte relativement importante de patients ayant atteint des seuils d’hépatotoxicité limitant le traitement. Cette étude nous fait progresser dans notre réflexion sur la prise en charge de ces patients. Questions à examiner Premièrement, ces données doivent être confirmées dans des études auprès de populations diverses avant qu’elles puissent être généralisées. Deuxièmement, certains patients importants à risque élevé d’hépatotoxicité ont été exclus de cette étude Troisièmement, la taille de l’échantillon ne permet pas de comment les patients atteints de lésions hépatiques plus sévères, comme ceux qui ont des cas de la loi de Hy, répondraient o différentes stratégies de rechallenge Cette étude, si elle est confirmée par d’autres, pourrait potentiellement remettre en question certains seuils de traitement pour suspicion d’hépatotoxicité actuellement utilisées. Nous avons besoin de meilleures méthodes et règles pour différencier TB-DILI et adaptation hépatique. devrait avoir une plus grande spécificité pour la TB-DILI tout en permettant aux cliniciens de prévenir les lésions hépatiques sévères et progressives à un stade plus précoce (suite…)



Nouvelle revue des pratiques d’asthme pour les pharmaciens

NPS MedicineWise a lancé une nouvelle activité éducative pour les pharmaciens afin d’aider leurs patients à gérer leur asthme.

La dernière revue de pratique de la pharmacie, Gestion de l’asthme: éléments pour un bon contrôle, vise à aider les pharmaciens à identifier les déclencheurs possibles pouvant affecter le contrôle de l’asthme, appliquer la bonne technique d’inhalation et explorer des stratégies pour améliorer la gestion de l’asthme infection à cytomégalovirus (cmv). (suite…)



En bref

Berlin “ Ebola ” mort d’un patient atteint de fièvre jaune: Un homme de 39 ans est décédé à l’hôpital Charit de Virchow de la fièvre jaune de Berlin. Initialement, il craignait d’avoir été infecté par le virus Ebola. Selon l’Institut Robert Koch de Berlin, il s’agit du premier cas de fièvre jaune en Allemagne depuis 1946. Interdiction de la télévision par les médecins américains: les enfants de moins de 2 ans ne doivent pas regarder la télévision et les enfants plus âgés ne doivent pas ordinateurs dans leurs chambres à coucher, l’American Academy of Pediatrics a conclu après une étude de deux ans. Les bébés et les tout-petits ont eu besoin d’interactions directes avec les parents et les autres donneurs de soins importants ” pour le développement des compétences sociales, émotionnelles et cognitives appropriées, l’association a déclaré dans la revue Pediatrics (1999; 104: 341-3) .Doctors mis en garde sur les transactions Internet: les médecins devraient obtenir la permission des patients avant de communiquer avec eux par courriel et veiller à ce que les informations échangées entre eux restent confidentielles, a déclaré le Medical Defense Union du Royaume-Uni la semaine dernière. (suite…)



Comment survivre à une pandémie lorsque les pharmacies ont toutes été pillées et que les antibiotiques délivrés sur ordonnance sont effacés

Une enquête d’infiltration menée récemment par BBC a révélé que plusieurs restaurants McDonald, Burger Kings et KFC au Royaume-Uni servaient à leurs clients de la glace contenant des bactéries fécales. L’enquête a révélé que les bactéries coliformes présentes dans les excréments humains et animaux étaient présentes dans trente pour cent des échantillons de glace de McDonalds, soixante pour cent des échantillons de glace de Burger King et soixante-dix pour cent des échantillons de glace de Kentucky Fried. Poulet. (suite…)



Burgers pour les garçons et chocolat pour les filles

La nourriture que vous mangez peut influencer le sexe de votre bébé, affirme le Daily Mail. « Manger un hamburger et des frites peut faire de votre bébé un garçon », a déclaré le journal néphropathie. (suite…)



Le fardeau de l’homme enduit blanc

Mme Jones était une femme vraiment charmante dans sa soixantaine qui a lutté avec les problèmes posés par le diabète, l’hypertension, l’angine de poitrine, l’asthme, l’ulcération peptique, la goutte, la polyarthrite rhumatoïde et un degré modeste d’insuffisance rénale. Sans surprise, elle était généralement symptomatique d’une ou plusieurs de ces conditions. En tant que nouveau registraire médical, je l’ai rencontrée dans ma première clinique externe. (suite…)



La vitamine E n’est pas utile et peut être nocive

Question Chez les patients avec ou sans cardiopathie, la supplémentation en vitamine E diminue-t-elle la mortalité Synopsis La propriété antioxydante de la vitamine E a conduit plusieurs à l’utiliser pour prévenir la mortalité cardiovasculaire ou liée au cancer. Cependant, plusieurs études et plusieurs méta-analyses antérieures n’ont montré aucun avantage ou une légère augmentation de la mortalité avec son utilisation. Les auteurs de cette étude ont effectué une recherche documentaire de la manière habituelle, en recherchant Medline, la base de données des essais cliniques Cochrane, et les listes de référence et les fichiers. Ils ont inclus 19 études randomisées de près de 136 000 patients, comparant les utilisateurs de vitamine E avec un groupe témoin ou un groupe placebo pendant au moins un an; les essais ont inclus au moins 10 décès silagracipla.net. (suite…)



Jab saisonnier et grippe porcine

Une étude publiée récemment dans le British Medical Journal suggère que le vaccin contre la grippe saisonnière de 2008-2009 pourrait offrir un certain niveau de protection croisée contre le virus de la grippe porcine. Cette découverte est inattendue, car il était largement admis que le vaccin antigrippal annuel n’offrirait aucune protection, en particulier contre les complications graves de la grippe.

Il y a plusieurs limites à cette étude cas-témoins, que les chercheurs reconnaissent. Parmi ceux-ci sont les faits que l’étude était dans un petit nombre de patients, et il n’y a aucune garantie que les personnes ayant reçu le vaccin étaient assez similaires à ceux qui ne l’avaient pas pour rendre les résultats significatifs. (suite…)



Novembre 1920: La politique et les frères Mayo #throwbackthursdays

En 1920, les frères Mayo ont été approchés pour se présenter aux élections. Ils ont respectueusement refusé, mais ont encouragé les citoyens à voter et à être actifs dans le processus politique.

Pendant que le Dr Will visitait l’Amérique du Sud en 1920, les politiciens ont fait flotter son nom en tant que candidat au poste de gouverneur du Minnesota. Au moment où le Dr Will est rentré chez lui, l’intérêt était grand. Alors que certains politiciens étaient déçus, d’autres ont été soulagés que le Dr Will ait refusé. Il y avait un consensus que le Dr Will aurait été un candidat formidable. (suite…)



Le PSA faux positif est associé à une augmentation des inquiétudes

Question Les hommes qui reçoivent un résultat positif à l’antigène prostatique spécifique (ATP) Synopsis Pour cette étude de cohorte prospective, les chercheurs ont identifié 167 hommes d’un groupe d’hommes consécutifs qui ont eu des résultats négatifs de la biopsie après un test PSA suspect et un résultat PSA faux positif.À titre de comparaison, ils ont également identifié 233 hommes qui avaient un résultat PSA normal. Les hommes ont reçu un bref questionnaire environ six semaines après avoir reçu leurs résultats. Dans l’ensemble, 85% des hommes ont répondu au sondage, ce qui est une très bonne réponse pour un sondage. Parmi les hommes ayant eu un résultat faussement positif, 49% ont dit avoir pensé au cancer de la prostate soit “ ou “ une partie du temps ” comparativement à 18% des patients témoins (P < 0,001). Comparé à 8% dans le groupe témoin, 40% des hommes du groupe faussement positif s'inquiétaient également de la # “ beaucoup ” (7%) ou “ une partie du temps ” (33%) sur la possibilité de développer un cancer de la prostate. (suite…)



Infections bactériennes et fongiques invasives chez les adultes et les adolescents infectés par le VIH et séropositifs au VIH dans le nord de la Tanzanie

Voir le commentaire éditorial de Levine et Farag, sur les pages -Background Peu d’études décrivent des profils de co-infections VIH virus de l’immunodéficience humaine dans les hôpitaux africains dans la thérapie antirétrovirale ART eraMethods Nous avons recruté des patients admis consécutifs âgés de ≥ ans avec une température orale ≥ Les patients infectés par le VIH ont également reçu un test de dépistage des anticorps anti-VIH, des hémocultures aérobies et mycobactériennes, et des tests de dépistage du paludisme. countResults Parmi les patients inscrits, l’âge médian était de: ans,% étaient des femmes et% étaient infectés par le VIH. Parmi les patients infectés par le VIH, le nombre médian de CD était de cellules / μL, -, cellules / μL,% recevant un traitement antirétroviral et% recevaient une prophylaxie au triméthoprime-sulfaméthoxazole. Il y avait% de patients qui présentaient des signes de maladie invasive, y compris % d’infection par Salmonella serotype Typhi,% d’infection par Streptococcus pneumoniae,% d’infection par Cryptococcus neoformans,% d’infection par le complexe Mycobacterium tuberculosis,% d’infection à Plasmodium falciparum et% d’infection à Escherichia coli L’infection à VIH était associée à la tuberculose et au néoforman infection, mais pas avec E coli, S pneumoniae, ou infection à P. falciparum L’infection par le VIH semble protéger contre l’odds ratio de l’infection sanguine par Salmonella Typhi; P = Conclusions Tandis que Salmonella Typhi et S pneumoniae étaient les causes les plus fréquentes d’infection invasive, M tuberculosis et C neoformans étaient les principales causes d’infection sanguine chez les patients infectés par le VIH en Tanzanie à l’ère des ART Nous démontrons un effet protecteur du VIH contre Infection sanguine à Salmonella Typhi dans ce contexte Les co-infections à VIH continuent de représenter une grande partie des admissions fébriles en Tanzanie (suite…)