Menu

Japan Week Spokane 2016

Le yoga peut modifier l’ADN chez les humains

Le yoga est réputé pour ses effets positifs sur la santé humaine. C’est un grand soulagement du stress, et il y a des tonnes d’options pour la façon dont vous voulez faire votre yoga. Cela peut se faire à la maison pendant votre temps libre, dans votre propre espace – ou vous pouvez suivre des cours à peu près n’importe où.

Le yoga est plus que juste une tendance, cependant. Il fournit des avantages réels à votre corps, et de diverses façons qui continuent à être découvertes. Par exemple, une étude menée en 2011 par des chercheurs de l’Université York a révélé que le yoga aide à réduire les hormones du stress et aide à soulager les symptômes physiques et psychologiques de la douleur chronique chez les femmes atteintes de fibromyalgie.

Des recherches plus récentes ont révélé que les bienfaits du yoga peuvent aller encore plus loin. Une étude de l’Université Harvard a révélé que la pratique du yoga peut conférer un changement positif sur la fonction métabolique au niveau cellulaire. Cela peut à son tour améliorer les choses comme l’absorption des nutriments et peut aider à prévenir les maladies chroniques. Les résultats ont montré que, dans l’ensemble, la pratique du yoga promu une meilleure fonction cellulaire à travers le conseil.

Pour l’étude, les chercheurs ont utilisé deux groupes de participants: un groupe qui pratiquait des exercices de yoga et de pleine conscience, et un groupe qui ne participait à aucune de ces activités. Après une période d’essai de huit semaines, les scientifiques ont pris des échantillons de sang des deux groupes. Ils ont ensuite découvert que le groupe de yoga présentait des modifications à 2 209 gènes, ce qui suggère un effet assez profond. Parmi ceux-ci, 1 275 étaient des changements qui ont mené à une régulation positive des gènes (ce qui signifie que l’activité a augmenté) et à 934 cas où les changements ont entraîné la régulation négative des gènes (diminution de l’activité).

En écrivant pour Fox News, Chris Kilham note qu’en plus du métabolisme cellulaire, plusieurs des changements qui ont eu lieu dans l’ADN ont entraîné une résistance accrue au stress oxydatif. Kilham écrit: «Le stress oxydatif est associé à de nombreux troubles dégénératifs, y compris les maladies cardiovasculaires, les troubles neurologiques, et plus encore. L’amélioration de la résistance au stress oxydatif se traduit par une meilleure santé globale, avec un risque réduit de maladie chronique. « 

Une autre étude, menée par des chercheurs de l’Université de Calgary, a révélé que le yoga peut aussi être un outil très utile lorsqu’il s’agit de la récupération du cancer. Pour l’étude, les chercheurs ont fait participer un groupe de survivantes du cancer du sein à des cours hebdomadaires de yoga et de médiation, et les participants ont également pratiqué ces techniques à la maison. Un groupe de contrôle qui n’a pas participé à ces événements a également été présenté dans l’étude. Des échantillons de sang des deux groupes ont été prélevés au départ et à nouveau à la fin de la période d’étude, après douze semaines.

Les scientifiques ont découvert que les participants à l’étude qui pratiquaient les exercices de yoga et de méditation présentaient des longueurs de télomères plus longues que celles observées dans le groupe témoin. La longueur des télomères est souvent associée à de meilleurs taux de survie post-cancer, selon de nombreux spécialistes du cancer. Cela suggère que le yoga peut jouer un rôle important dans la récupération du cancer.

En plus de fournir de nouvelles perspectives sur les effets du yoga sur la santé, ces études semblent également soutenir l’affirmation largement répétée que le yoga peut améliorer votre santé et prolonger votre vie.

Le yoga a de nombreux autres avantages pour la santé

Il existe de nombreux autres avantages documentés pour la santé, si vous choisissez de pratiquer le yoga. Par exemple, le yoga peut fournir un certain nombre d’avantages cardiaques. En plus de réduire le stress, il a également été trouvé pour aider à réduire la pression artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension. Certaines études ont également montré que le simple fait de faire du yoga peut aider à améliorer les profils de vos lipides sanguins, tant chez les personnes en bonne santé que chez les personnes ayant une maladie coronarienne connue. Le yoga a également été montré pour aider à abaisser les niveaux élevés de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Pratiquer le yoga peut également aider à soutenir la perte de poids et les efforts de maintien du poids. Outre les avantages évidents de l’exercice, certaines études indiquent que les personnes qui pratiquent le yoga ont tendance à être des mangeurs plus conscients. Les chercheurs ont constaté que la pratique du yoga juste une fois par semaine pendant 30 minutes pendant au moins quatre ans a pris moins de poids au milieu de l’âge adulte. Ils ont également constaté que les personnes qui étaient en surpoids effectivement perdu du poids. L’équipe de recherche a attribué ces avantages à la pleine conscience, ce qui peut aider à améliorer votre relation avec votre corps, votre poids et votre alimentation.

Et bien sûr, comme tout exercice, le yoga peut vous aider à améliorer votre forme physique, y compris la force, l’endurance, la souplesse et la capacité cardio-respiratoire.