Menu

Japan Week Spokane

Frais de distribution de méthadone remis en question

La Guilde des pharmaciens d’Australie soutient les appels lancés au gouvernement Abbott pour subventionner le coût de la distribution de médicaments qui aident à traiter les pharmacodépendances et les dépendances illicites.

Un rapport de Penington Institute, publié aujourd’hui, a déclaré que le gouvernement pourrait minimiser l’abus de drogues et de drogues illicites, la criminalité et les surdoses létales s’il dépensait environ 90 $ de plus par an pour couvrir les frais de traitement d’opioïde.

Le rapport a identifié les honoraires de pharmaciens comme un facteur dissuasif potentiel pour les patients qui poursuivent leur traitement OMT, et dit que le fait de subventionner la distribution augmenterait l’adoption et les résultats.

Selon le Département fédéral de la santé, le gouvernement dépense déjà 49,10 millions de dollars pour couvrir le coût total de l’OMT pour les personnes dépendantes aux opiacés et que les frais de dispensation sont une décision commerciale pour les pharmaciens.

Le rapport demande au gouvernement de subventionner les pharmaciens pour la distribution quotidienne afin que les patients n’aient pas à payer de leur poche.

La Guilde a indiqué dans un énoncé de position qu’elle appuierait un examen des honoraires des pharmaciens qui ne reflète pas actuellement le niveau de service requis par les consommateurs pour le traitement de la dépendance aux opiacés (TOD).

« La Guilde encourage un système de co-paiement du patient subventionné par le gouvernement pour minimiser le coût de l’ODT pour les consommateurs, tout en assurant que la rémunération du pharmacien est proportionnée au travail impliqué », indique le communiqué.